lexinter.net  

 

REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE II

RECHERCHE

Accueil principal REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE   INDEX ET SOMMAIRE

DENATURATION DE LA LOI ETRANGERE

CONFLITS DE JURIDICTIONS | CONFLITS DE LOIS | GRANDS ARRETS DE DROIT INTERNATIONAL PRIVE

 

---

 

DROIT CIVIL

DROIT DES CONTRATS

DROIT DE LA CONSOMMATION

DROIT DES SOCIETES

DROIT COMMERCIAL

DROIT DE LA CONCURRENCE

ENTREPRISES EN DIFFICULTES

DROIT DE LA DISTRIBUTION

DROIT SOCIAL

DROIT DE LA BOURSE

DROIT DE LA BANQUE

DROIT PENAL

PROPRIETE INTELLECTUELLE

REGLEMENT DES DIFFERENDS

DROIT FISCAL

DROIT PUBLIC

DROIT EUROPEEN

DROIT DE L'INTERNET

DROIT DE L'INFORMATIQUE

INDEX

 

 

 

 

 

 

 

ARRET MONTEFIORE

COUR DE CASSATION
CHAMBRE CIVILE 1
 
Audience publique du 21 novembre 1961 CASSATION


Publié au bulletin



 
REPUBLIQUE FRANCAISE

 
AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SUR LE MOYEN UNIQUE EN SES DEUX PREMIERES BRANCHES : VU L'ARTICLE 1134 DU CODE CIVIL ;


ATTENDU QUE MONTEFIORE AYANT FORME CONTRE LA COLONIE BELGE DU CONGO UNE ACTION EN PAYEMENT DE COUPONS DES OBLIGATIONS(DITE "RENTE CONGOLAISE") EMISES EN 1901 PAR L'ETAT DU CONGO, ET EN REMBOURSEMENT DU CAPITAL DE TITRES AMORTIS, L'ARRET INFIRMATIF ATTAQUE A ADMIS QUE DEPUIS LE TRAITE DU 28 NOVEMBRE 1907 REALISANT LA CESSION PAR LE ROI LEOPOLD II DU CONGO A LA BELGIQUE, LA COLONIE DU CONGO SE CONFONDAIT AVEC LA BELGIQUE ET QU'EN CONSEQUENCE L'ACTION DIRIGEE CONTRE LA COLONIE VISAIT ET ATTEIGNAIT DIRECTEMENT L'ETAT BELGE LUI-MEME, IMMEDIATEMENT TENU DES DETTES DE LA COLONIE, DEVENUES SON PROPRE PASSIF, DE SORTE QUE LA COLONIE DEFENDERESSE, BIEN QU'AYANT CESSE D'ETRE UN ETAT, DEVAIT NEANMOINS EN L'OCCURRENCE PROFITER DE L'IMMUNITE DE JURIDICTION BENEFICIANT EN SA QUALITE D'ETAT INDEPENDANT ET SOUVERAIN A LA BELGIQUE, DE LA PERSONNALITE DE LAQUELLE ELLE NE SE DISTINGUAIT PAS ;
ATTENDU TOUTEFOIS QUE LA LOI BELGE DU 18 OCTOBRE 1908 "SUR LE GOUVERNEMENT DU CONGO BELGE", DOCUMENT VERSE AUX DEBATS ET SUR LEQUEL S'APPUYAIT MONTEFIORE, DISPOSE EN SON ARTICLE PREMIER : "LE CONGO BELGE A UNE PERSONNALITE DISTINCTE DE CELLE DE LA METROPOLE ;
IL EST REGI PAR DES LOIS PARTICULIRES.L'ACTIF ET LE PASSIF DE LA BELGIQUE ET DE LA COLONIE DEMEURENT SEPARES. EN CONSEQUENCE, LE SERVICE DE LA RENTE CONGOLAISE DEMEURE EXCLUSIVEMENT A LA CHARGE DE LA COLONIE" ;
D'OU IL SUIT QU'EN STATUANT COMME IL L'A FAIT, L'ARRET ATTAQUE A MECONNU ET DENATURE LE SENS CLAIR ET PRECIS D'UN DOCUMENT LEGISLATIF CONSACRANT LA DISTINCTION DE L'ETAT BELGE ET DE SA COLONIE, COMME DE LEURS PASSIFS, ET DEFINISSANT LA COLONIE COMME SEULE DEBITRICE DE L'EMPRUNT ENVERS LES PORTEURS DE TITRES, ET A , EN CONSEQUENCE, VIOLE LE TEXTE SUSVISE ;
PAR CES MOTIFS, ET SANS QU'IL SOIT BESOIN DE STATUER SUR LA TROISIEME BRANCHE DU MOYEN : CASSE ET ANNULE L'ARRET RENDU ENTRE LES PARTIES PAR LA COUR D'APPEL DE PARIS, LE 31 OCTOBRE 1956 ;
REMET EN CONSEQUENCE LA CAUSE ET LES PARTIES AU MEME ET SEMBLABLE ETAT OU ELLES ETAIENT AVANT LEDIT ARRET, POUR ETRE FAIT DROIT, LES RENVOIE DEVANT LA COUR D'APPEL D'AMIENS. NO 57-10.594. MONTEFIORE ET AUTRE C/ COLONIE BELGE ET AUTRE. PREMIER PRESIDENT : M. BATTESTINI. - RAPPORTEUR : M. HOLLEUX. - AVOCAT GENERAL : M. JODELET. - AVOCATS : MM. CELICE, MARTIN-MARTINIERE, COUTARD.

 



Publication : N° 542

CAPACITE MATRIMONIALE | EXECUTION DES JUGEMENTS ETRANGERS | SUCCESSION ET IMMEUBLES SITUES EN FRANCE | DIVORCE A L'ETRANGER | STATUT PERSONNEL ET IGNORANCE EXCUSABLE DE LA LOI ETRANGERE | SUCCESSION MOBILIERE | DROIT SUCCESSORAL ET REGIMES MATRIMONIAUX | PARTAGE SUCCESSORAL | SUCCESSION MOBILIERE ET RENVOI | DEVOLUTION DE LA SUCCESSION MOBILIERE | INCAPACITE | MARIAGE | REGIME MATRIMONIAL | FRAUDE A LA LOI EN DROIT INTERNATIONAL PRIVE | DIVORCE | FILIATION ET RECONNAISSANCE | ORDRE PUBLIC | ACTION DIRECTE CONTRE L'ASSUREUR ET COMPETENCE | LOI APPLICABLE AU CONTRAT | CONTRAT SANS LOI | FORME DES ACTES | NATIONALITE ET DIVORCE | NATIONALISATIONS | ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS ET COMPETENCE | RESPONSABILITE DU GARDIEN DE LA CHOSE | DENATURATION DE LA LOI ETRANGERE | EXTRANEITE DES PARTIES ET COMPETENCE DES JURIDICTIONS FRANCAISES | CONFLIT DE DECISIONS ET RENVOI | LOI APPLICABLE A LA FORME DES ACTES | JUGEMENTS ETRANGERS ET EXEQUATUR | LOI APPLICABLE AUX DONATIONS | ARTICLE 14 DU CODE CIVIL | CLAUSE ATTRIBUTIVE DE COMPETENCE A UNE JURIDICTION ETRANGERE | CONTRAT INTERNATIONAL ET CLAUSE COMPROMISSOIRE SOUSCRITE PAR L'ETAT | CONTROLE DE LA REGULARITE DE LA DECISION ETRANGERE | LOI APPLICABLE AU DIVORCE D'EPOUX DE NATIONALITE DIFFERENTE | CONFLIT DE NATIONALITES | IMMUNITE DE JURIDICTION DES ETATS ETRANGERS | LOI APPLICABLE AUX BIENS MOBILIERS | NATIONALITE D'UNE SOCIETE | LOI ETRANGERE | APPLICATION DE LA LOI ETRANGERE | ARRETS PATINO

 REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE         REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE III   JURISPRUDENCE 2004   JURISPRUDENCE 2005 à 2011


  

RECHERCHE    

 

---

  

Index Législation   Index Doctrine  Index Actualité Jurisprudentielle   INDEX GENERAL

r>

  

Index Législation   Index Doctrine  Index Actualité Jurisprudentielle   INDEX GENERAL