lexinter.net  

 

REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE II

RECHERCHE

Accueil principal REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE   INDEX ET SOMMAIRE

SUCCESSION ET IMMEUBLES SITUES EN FRANCE

CONFLITS DE JURIDICTIONS | CONFLITS DE LOIS | GRANDS ARRETS DE DROIT INTERNATIONAL PRIVE

 

---

 

DROIT CIVIL

DROIT DES CONTRATS

DROIT DE LA CONSOMMATION

DROIT DES SOCIETES

DROIT COMMERCIAL

DROIT DE LA CONCURRENCE

ENTREPRISES EN DIFFICULTES

DROIT DE LA DISTRIBUTION

DROIT SOCIAL

DROIT DE LA BOURSE

DROIT DE LA BANQUE

DROIT PENAL

PROPRIETE INTELLECTUELLE

REGLEMENT DES DIFFERENDS

DROIT FISCAL

DROIT PUBLIC

DROIT EUROPEEN

DROIT DE L'INTERNET

DROIT DE L'INFORMATIQUE

INDEX

 

 

 

 

 

 

 

ARRET STEWART

COUR DE CASSATION

(Ch. Civ.)

14 mars 1837

 

(S. 1837. 1. 95, D. P. 1837. 1. 275)

 

 

 

La Cour ; - Vu les articles 3 et 822 du Code civil, et 59 du Code de procédure civile ; - Attendu que l’article 3 du Code civil, conforme aux anciens principes, soumet les immeubles situés en France, même ceux possédés par des étrangers, à la loi française ; que sa disposition embrasse, dans sa généralité, tous les droits de propriété et autres droits réels qui sont réclamés sur ces immeubles ; - Attendu que la demande formée par la demoiselle Stewart, comme héritière de son père, à fin de partage ou d’une vente par licitation du domaine des Douets, qu’elle prétendait avoir été donné par ce dernier à la dame Marteau, devait être jugée d’après la législation française seule et sans aucune influence des lois étrangères ; - Attendu que l’arrêt dénoncé, sans prononcer sur les droits des parties, a rejeté cette demande par les motifs qu’elle n’avait pas été précédée d’une liquidation qui fit connaître si la quotité disponible avait été excédée par la donation consentie au profit de la dame Marteau, et que cette liquidation devait être poursuivie à la Jamaïque, lieu de l’ouverture de la succession de Stewart père, et d’après les lois anglaises ; - Attendu que l’arrêt a subordonné le sort de l’immeuble et les droits que la demanderesse prétendait exercer sur ce domaine, à une législation étrangère, notamment dans la disposition qui détermine la quotité disponible ; qu’il résulte de sa décision que la demanderesse ne pourra réclamer la réduction de la donation, si la quotité déclarée disponible par les lois anglaises n’a pas été excédée ; que l’autorité et la législation françaises cesseraient dès lors de régir l’immeuble situé en France ; - Attendu que cette disposition de l’arrêt n’est point justifiée par les articles 822 du Code civil, et 59 du Code de procédure civile, qui disposent uniquement pour les successions ouvertes en France ;

Par ces motifs : - Casse.

 

Du 14 mars 1837. – Cour de cassation (Ch. Civ.). – MM. Portalis, prés. ; Tripier, rapp. ; Tarbé, av. gén. – Mmes Fichet et Galisset, av.

 


 

CAPACITE MATRIMONIALE | EXECUTION DES JUGEMENTS ETRANGERS | SUCCESSION ET IMMEUBLES SITUES EN FRANCE | DIVORCE A L'ETRANGER | STATUT PERSONNEL ET IGNORANCE EXCUSABLE DE LA LOI ETRANGERE | SUCCESSION MOBILIERE | DROIT SUCCESSORAL ET REGIMES MATRIMONIAUX | PARTAGE SUCCESSORAL | SUCCESSION MOBILIERE ET RENVOI | DEVOLUTION DE LA SUCCESSION MOBILIERE | INCAPACITE | MARIAGE | REGIME MATRIMONIAL | FRAUDE A LA LOI EN DROIT INTERNATIONAL PRIVE | DIVORCE | FILIATION ET RECONNAISSANCE | ORDRE PUBLIC | ACTION DIRECTE CONTRE L'ASSUREUR ET COMPETENCE | LOI APPLICABLE AU CONTRAT | CONTRAT SANS LOI | FORME DES ACTES | NATIONALITE ET DIVORCE | NATIONALISATIONS | ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS ET COMPETENCE | RESPONSABILITE DU GARDIEN DE LA CHOSE | DENATURATION DE LA LOI ETRANGERE | EXTRANEITE DES PARTIES ET COMPETENCE DES JURIDICTIONS FRANCAISES | CONFLIT DE DECISIONS ET RENVOI | LOI APPLICABLE A LA FORME DES ACTES | JUGEMENTS ETRANGERS ET EXEQUATUR | LOI APPLICABLE AUX DONATIONS | ARTICLE 14 DU CODE CIVIL | CLAUSE ATTRIBUTIVE DE COMPETENCE A UNE JURIDICTION ETRANGERE | CONTRAT INTERNATIONAL ET CLAUSE COMPROMISSOIRE SOUSCRITE PAR L'ETAT | CONTROLE DE LA REGULARITE DE LA DECISION ETRANGERE | LOI APPLICABLE AU DIVORCE D'EPOUX DE NATIONALITE DIFFERENTE | CONFLIT DE NATIONALITES | IMMUNITE DE JURIDICTION DES ETATS ETRANGERS | LOI APPLICABLE AUX BIENS MOBILIERS | NATIONALITE D'UNE SOCIETE | LOI ETRANGERE | APPLICATION DE LA LOI ETRANGERE | ARRETS PATINO

 REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE         REPERTOIRE DE JURISPRUDENCE III   JURISPRUDENCE 2004   JURISPRUDENCE 2005 à 2011


  

RECHERCHE    

 

---

  

Index Législation   Index Doctrine  Index Actualité Jurisprudentielle   INDEX GENERAL

" frameborder="0" scrolling="no" bordercolor="#000000" name="I3">

Index Législation   Index Doctrine  Index Actualité Jurisprudentielle   INDEX GENERAL